Tribune Montrouge Magazine – La Gauche représente près de la moitié des Montrougiens

Tribune des élus de « La Gauche à Montrouge » – Montrouge Magazine n° 77 avril – mai 2008

Les électeurs se sont prononcés. Un nouveau Conseil municipal est sorti des urnes.

Nous remercions les 7 092 électeurs (46,53%) qui se sont prononcés pour notre liste « Changeons pour vivre mieux à Montrouge ».

En 2001, la gauche ne représentait qu’un tiers des électeurs. Aujourd’hui, elle représente près de la moitié des Montrougiens. Il faudra en tenir compte. Que les électeurs qui nous ont fait confiance sachent que nous saurons porter leur voix au sein de ce Conseil et faire vivre le débat démocratique dans la ville.

En matière de démocratie, la fusion des deux listes de droite, entre les deux tours, a été le contraire de ce que doit être un débat démocratique ouvert et transparent.
Alors que la liste de Montrouge Démocrate n’avait eu de cesse de critiquer la gestion et le pouvoir personnel du maire sortant, elle a fusionné avec lui en échange de quelques places. De son côté, le maire sortant a écarté de sa liste ceux qui l’avaient soutenu depuis le début pour prendre ceux qui l’avaient critiqué depuis plusieurs mois. C’est une opération politicienne, réalisée dans le dos des électeurs.

Quelle est l’unité de la majorité qui s’est constitué sur cette base ?

Nous avons une autre conception de la politique Il est toujours possible de fusionner des listes mais à condition de l’avoir annoncé avant aux électeurs. Notre conviction est que ces fusions ne doivent pas se négocier dans le secret d’un bureau, en une journée.
Nous avons refusé de nous livrer à ces marchandages politiciens.C’est une position partagée par tous les candidats de notre la liste. Nous n’achetons personne et nous ne sommes pas à vendre.

Pour le mandat qui s’ouvre, nous souhaitons qu’il ne ressemble pas au précédent. Nous souhaitons qu’il soit marqué par plus de transparence, plus de démocratie.

Sur ce point, les élus de la gauche seront présents.

Cette première séance du nouveau conseil était consacrée à l’élection du Maire, des adjoints et des représentants du Conseil municipal dans différentes instances.

Nous avons proposé, afin d’assurer la transparence de certaines commissions qu’un représentant de l’opposition soit présent dans la commission pour l’attribution des places en crèches et jardins d’enfant ainsi que dans la commission de dérogation scolaire,

Nous avons proposé qu’un élu de l’opposition participe au conseil municipal des enfants.

Le Maire et les élus de droite ont refusé.

La transparence n’est toujours pas à l’ordre du jour à Montrouge.