Tribune Montrouge Magazine – « Les étrennes du maire »

Tribune des élus de « La Gauche à Montrouge » – Montrouge Magazine n° 81 janvier – février – mars 2009

Le budget 2009 de la Ville de Montrouge, dans un contexte de crise, s’annonce difficile. De plus, les politiques menées par la droite, au niveau national et dans notre ville, pèsent aussi lourdement.

  • Les subventions de l’État aux communes, qui constituent une part importante de notre budget, sont en diminution pour 2009.
  • La taxe professionnelle est amputée de plusieurs millions en raison du départ de Montrouge de plusieurs grandes entreprises au cours des dernières années.
  • Le paiement de la dette de la Ville au Conseil général pour 4,8 millions d’euros correspond à un emprunt de la Ville pour finacer l’achat des terrains de la ZAC Messier. Il devait être remboursé en totalité en 1994. Mais, après avoir payé le capital, et revenant sur la signature de la Ville,le Maire a refusé de rembourser les intérêts, contrairement aux six autres communes du département qui avaient emprunté dans les mêmes conditions. Au compromis avec le Conseil général, le Maire a préféré porter le différend devant la justice. Aujourd’hui, face à la longueur de l’action juridique et au risque de perdre devant les tribunaux, il vient de signer un accord qui coutera cher aux Montrougiens.

Ceci n’empêche pas le Maire de lancer les travaux pour le Centre culturel et des congrès dont la première estimation est de 30 millions d’euros, En attendant les éventuels dérapages budgétaires, comme pour la piscine.

Quels projets culturels justifient une telle dépense ?

La bonne gestion des impôts des Montrougiens inciterait plutôt à reporter les travaux en attendant de définir une politique culturelle à la hauteur du budget engagé.
Voici une année qui commence mal pour les finances de Montrouge.

Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2009.