Tribune Montrouge Magazine – Vélib arrive à Montrouge… mais pas les pistes cyclables !

Tribune des élus de « La Gauche à Montrouge » – Montrouge Magazine n° 83 juin-juillet-aout  2009.

Devant le succès de « Vélib » à Paris, de nombreuses villes voisines ont souhaité une extension à la petite couronne. Le principe est acquis, les premières communes sont déjà équipées : Boulogne, Gentilly.

Notre ville devrait faire partie de la deuxième vague d’installation ce qui permettra aux Montrougiens de circuler dans Montrouge et dans les communes limitrophes comme Malakoff ainsi qu’à Paris, mais aussi de se rapprocher des stations de métro ou de RER avec plus de facilité.

La mise à disposition de vélos est une excellente chose, encore faut-il qu’ils puissent circuler en toute sécurité.

Et dans Montrouge, ce n’est pas encore acquis. En dépit d’un plan de déplacement urbain voté en 2000, une seule piste cyclable a été réalisée avenue de la Marne sur une longueur environ 320 mètres.

Or, une piste cyclable, c’est, en principe, un espace de circulation séparé physiquement des autres modes de déplacement (piétons, automobiles…) et protégé.

L’arrivée de Vélib sans un réseau cyclable sur notre commune, c’est un peu comme si on construisait le train en oubliant les rails !…

Lors du Conseil municipal du mois de mars 2009, il a été décidé, à l’unanimité, la mise en place d’un plan local de déplacement pour les entreprises. Il serait judicieux de profiter de l’occasion pour revoir le plan local de déplacement et surtout pour le mettre en oeuvre.

Il y a du travail : concertation avec les associations d’usagers, avec les villes voisines, consultation de la population… et réalisation.

Accompagné d’un calendrier de mise en oeuvre, ce plan intégrerait progressivement (notamment) :

• les stations de vélib’ et les pistes cyclables,

• les nouveaux déplacements dus à l’arrivée du métro,

• l’élaboration de circuits pédibus vers les écoles maternelles et primaires,

• Montbus…

L’arrivée de Velib’ ne doit pas se faire au détriment de la sécurité. Les cyclistes, encore peu nombreux aujourd’hui, sont particulièrement soumis aux risques de la circulation notamment sur certains des grands axes de Montrouge comme l’avenue Aristide Briand, l’avenue Marx Dormoy, etc. Ces risques sont accrus avenue de la République avec le chantier du métro qui dégrade encore un peu plus les conditions de circulation. Il est urgent d’agir.

Nous souhaitons de bonnes vacances à tous les Montrougiens.