Prolongement de la ligne 4 du métro

Une nouvelle fois, dans un tract distribué dimanche 7 mars,  le maire de Montrouge prétend avoir, à lui seul, obtenu le prolongement de la ligne 4 du métro jusqu’à Montrouge.

Une nouvelle fois, comme à chaque élection, il veut nous faire croire qu’il a obtenu, seul, 170 millions d’euros de crédits.

Il oublie les différentes démarches que nous avons accomplies ensemble, lui en tant que maire de Montrouge, moi-même en tant que conseiller général de notre ville, accompagnés de Janine Jambu, Députée Maire de Bagneux et de Christian Fischer, Conseiller général de Bagneux. Nous avons ainsi rencontré le Ministre des transports de l’époque, le président de la RATP, et Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional. Sans parler des démarches que chacun d’entre nous a pu accomplir par lui-même.

Il oublie enfin de préciser que, quand le contrat de plan entre l’Etat et la Région qui comprenait le prolongement de la ligne 4 a été soumis au vote des conseillers régionaux, il ne l’a pas voté.

En revanche, les conseillers généraux, dont j’étais, ont bien voté à l’unanimité la participation de 14% du département à ce projet.

Wilfrid VINCENT Conseiller municipal

Président du groupe La Gauche  à Montrouge