S.BONAIME

Adoption de la loi bancaire : mettre la finance au service de l’économie

Le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale ce mardi 19 février 2013 par 315 voix contre 161.

Alors que notre pays subit encore aujourd’hui les conséquences de la crise financière de 2008, la réforme adoptée par l’Assemblée nationale est pragmatique : éviter que les mêmes causes ne reproduisent les mêmes effets. Le secteur bancaire doit être au service du financement de l’économie et non l’inverse.

C’était l’engagement n° 7 de François Hollande. C’est le sens de ce projet de loi.