Janat, la jeune Egyptienne copte, régularisée

Après deux ans de mobilisation de ses professeurs et des ses camarades de classe du lycée Jean-Monnet de Montrouge, des militants de RESF et de nombreux élus dont Julie Sommaruga, députée de la 11ème circonscription, Janat vient d’obtenir un titre de séjour « vie privée et familiale ».

La jeune lycéenne égyptienne de religion Copte, une minorité victime de menaces, de discriminations et de persécutions en Egypte, vivait jusqu’alors dans la crainte d’être expulsée vers son pays d’origine.

Cette décision juste et humaine permet à Janat de vivre sereinement sur notre territoire. Elle qui vient d’obtenir son CAP de peintre va pouvoir travailler et espère bien transformer le CDD qu’elle vient de décrocher dans une entreprise de Chilly-Mazarin (Essonne) en CDI.

20130530 janat (3)950

Manifestation devant le lycée Jean-Monnet le 30 mai dernier