Convention nationale du Parti socialiste – lancement de la campagne municipale

Christophe Borgel a présenté le rapport de ratification des listes aux municipales, européennes et sénatoriale, puis les délégués ont voté pour la ratification de ces listes, déjà approuvées par les militants.

Ensuite interventions, tables rondes et présentation des outils de campagne ont rythmés la journée.

20131207 cn (8)

Guillaume Bachelay a présenté la charte des municipales, construite autour de 4 axes, 16 engagements pour les villes qu’on aime, élaborée par le PS avec la FNESR (La Fédération Nationale des Élus Socialistes et Républicains) :

  • «la qualité de vie», le maire est le premier élu vers qui se tourner, le premier qui peut aider. Il ajoute que «la commune est pour nous, les socialistes, une source de citoyenneté et de solidarité au coeur de la République»
  • «le développement et l’attractivité des communes en encourager l’innovation, pas seulement économique, aussi sociale, environnementale»
  • «la volonté de bâtir des communes durables», la préservation de l’environnement, c’est aussi des choix assumés au plus près du terrain.
  • «agir pour une citoyenneté active»

Harlem Désir a conclu la journée, rappelant :

« Une commune de gauche, c’est la primauté du service public, de la solidarité, du vivre ensemble, du développement de nos territoires, de l’engagement collectif et de la ville citoyenne. Le bilan de nos maires l’illustre, et nous ne saurions nous priver de le marteler, dans une période où les propositions et les discours de la droite divisent, fragilisent notre société, avivent les préjugés, les intolérances, les extrémismes.

Nous ferons donc campagne pour la ville qu’on aime, pour vivre ensemble, la ville mobilisée pour l’emploi et les entreprises, la ville solidaire qui soutient les services publics, la ville ambitieuse pour la réussite de chaque enfant, la ville écologique qui prend soin de l’avenir, la ville dynamique des transports pour tous, la ville engagée pour le logement, la ville plus sûre qui protège chacun, la ville fraternelle pour tous ses habitants, la ville douce à vivre pour les aînés, la ville créative de la culture pour tous, la ville citoyenne à l’écoute des habitants et de ses associations. Et cette ville qui protège dans la crise, qui innove pour l’avenir, elle a mille visages partout en France.»