21 avril 1944, le droit de vote est accordé aux femmes en France par le Comité français de la Libération nationale

Le 21 avril 1944, le droit de vote est accordé aux femmes en France par le Comité français de la Libération nationale, confirmé par l’ordonnance du 5 octobre sous le Gouvernement provisoire de la République française, mais il n’est utilisé que le 29 avril 1945 pour les élections municipales, puis en octobre pour les élections à l’Assemblée constituante.

1945 : Odette Roux, de la liste d’Union pour la résistance antifasciste aux élections municipales, est élue maire des Sables-d’Olonne par le nouveau conseil municipal et devient la première femme à administrer une ville de cette importance en France.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des Femmes, déclare dans 20minutes.fr le 15 avril 2014 :  » Célébrer ce 70ème anniversaire, c’est l’occasion de se replonger dans les combats de plusieurs siècles et de renouer ainsi avec le sens profond et la valeur de ce droit de vote et d’éligibilité. Se replonger aussi dans les débats de 1944 et les multiples arguments spécieux déployés pour refuser ce droit aux femmes.

Et c‘est aussi l’occasion de montrer que des résistances existent encore, qu’une multitude de responsabilités publiques n’ont encore jamais été exercées par une femme.

En politique, les choses progressent. Il y a des gouvernements strictement paritaires, depuis deux ans. S’agissant des scrutins locaux, les réformes qu’on a adoptées ont permis à quelque 16.000 femmes de plus d’être élues lors des dernières municipales. Les choses vont évoluer plus dans les trois ans à venir qu’elles n’ont évolué dans les 10 ans précédents.

Après, la parité doit également s’appliquer aux responsabilités sociales: dans les ordres professionnels, les fédérations sportives, les autorités administratives, bref, partout où s’exerce le pouvoir. »

1947 : Germaine Poinso-Chapuis (MRP) devient la première femme nommée ministre de plein exercice (Ministre de la santé publique et de la famille).

1974 : Arlette Laguiller (LO) est la première femme à se présenter à une élection présidentielle en France.

1989 : Catherine Trautmann (PS) devient la première femme maire d’une ville de plus de 100 000 habitants, Strasbourg.

1991 : Édith Cresson (PS) devient la première et unique femme nommée Premier ministre.

2007 : Ségolène Royal (PS) devient la première femme à accéder au second tour de l’élection présidentielle française.

2012 : le gouvernement de Jean-Marc Ayrault (PS), Premier ministre de François Hollande, est le premier à respecter intégralement la parité hommes-femmes.

2013 : Najat Vallaud-Belkacem crée le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, présidé par l’ancienne députée Danielle Bousquet et qui compte parmi ses membres l’ancienne ministre UMP Roselyne Bachelot.

PageFB-AssNat1