La banque publique d’investissement

Le diagnostic

En France. beaucoup d’entreprises sont confrontées à des difficultés importantes pour accéder à des financements auprès des banques, pourtant indispensables à leur développement.

De même, pour préparer la croissance de demain, il faut mobiliser des crédits en appui des politiques économiques de l’Etat et des régions pour redynamiser les territoires. Enfin, notre pays a besoin d’investissements massifs dans les secteurs d’avenir et pourvoyeur d’emplois, comme les éco-technologies ou le numérique.

Le sens de notre action

Pour redresser l‘économie et la compétitivité de notre pays, il
faut permettre aux entreprises de se développer et aux territoires de bâtir des stratégies territoriales. C‘est le sens de la création d’une Banque Publique d’investissement (BPI), qui accompagne les entreprises françaises à toutes les étapes de leur développement, de l‘amorçage à leur internationalisation. Cette banque, présente dans chaque région, a vocation à intervenir auprès des entreprises ou branches qui sont traditionnellement peu accompagnées par les autres acteurs financiers : toutes les entreprises, de toutes les tailles, peuvent ainsi bénéficier de Bpifrance. De plus, l‘investissement de la BPI agit comme un catalyseur sur des territoires et des secteurs-clés.

Quels objectifs ?

Bpifrance intervient autour de quatre objectifs pour accompagner les entreprises :

    • Financer les entreprises dans leurs besoins d’investissement et de trésorerie.
    • Soutenir la croissance des PME (petites et moyennes entreprises) partout en France.
    • Renforcer les ETI (entreprises de taille intermédiaire) dans leur développement et leur internationalisation.
    • Participer au rayonnement des grandes entreprises

En finançant les entreprises avec les banques privées dans le cadre de dispositifs de cofinancement et /ou de prêts de développement, Bpifrance partage le risque et permet ainsi d’accroître l‘accès et l‘offre de crédits pour les entreprises. Lorsque Bpifrance finance 1 euro, les banques privées apportent 3 euros. La mission de la BPI est aussi d’accompagner les régions dans la mise en œuvre de leurs stratégies de développement économique, d‘aider à l‘implantation d‘entreprises dans les quartiers populaires, et d’accompagner les secteurs d‘avenir.

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises. de toutes les tailles peuvent bénéficier de Bpifrance. En 2014, Plus de 85 000 entreprises ont pu être accompagnées.

Quelle méthode ?

L’action est coordonnée entre tous les acteurs, définie et pilotée à l’échelle d’un territoire. Les citoyens sont systématiquement associés à la définition et à la mise en oeuvre des contrats de ville.

Eléments clés

BpiFrance souhaite encourager l’innovation :

  • Création des fonds Large Venture qui visent à couvrir tous les besoins en financement en fonds propres des entreprises innovantes. L’objectif est d’accompagner la croissance des start-up à fort potentiel pour les transformer en des ETI (entreprises de taille intermédiaire) leaders mondiaux.
  • Ce fond a été doté de 500 millions d’euros auquel il faut ajouter 600 millions dédiés à des interventions sectorielles gérées par BPI dans le cadre du programme d’investissement d‘avenir (PIA).

Bpifrance régions : avec 40 implantations en régions
(20 conventions cadres signées dès 2014), Bpifrance assure
plus de 90 % des prises de décisions au niveau local, au plus près des entreprises.

  • Depuis le 15 mai 2015, les PME et les ETI bénéficient de deux outils de financement :
    Le prêt innovation (PI) : il vise à permettre le développement de produits innovants et d’accompagner les PME et ETI lors des étapes de développements industriels et de mise sur le marché.
  • Le Prêt Amorçage Investissement {PAI) : destiné aux jeunes entreprises lors de leur recherche d’investisseurs, il leur permet de stabiliser et renforcer leur capital pour les rendre plus crédibles et attractives.

Date d’entrée en vigueur

Créée le 1er janvier 2013.

Quels résultats ?

  • 1/3 des ETI ont été accompagnées par BpiFrance en 2014
  • 15% des entreprises crées en 2014 ont été soutenues par la BPI
  • 21,7 milliards mobilisés pour les entreprises :

12,5 milliards de financements
7,8 milliards de crédits bancaires garantis
1,4 milliards d‘investissement en capital

  • 86 000 entreprises accompagnées
  • Le cabinet Ernest et Young relève dans son baromètre du capital risque en Europe que la France se hisse au deuxième rang en repassant devant l‘Allemagne, notamment grâce à l‘action de Bpilrance.
La banque publique d'investissement
La banque publique d’investissement