22 enfants et de 2 enseignantes de l’école Renaudel ont été victimes d’une intoxication

Nous apportons tout notre soutien aux enfants, aux parents et à l’ensemble de l’équipe éducative et déplorons le lourd incident qui s’est produit dans cette école.

Il est inacceptable que les conditions de travail des enfants et du personnel éducatif n’aient pas été prises en considération.

Il est intolérable que des enfants et des enseignants aient été hospitalisés et victimes d’une intoxication dans une école.

Communiqué de presse de Julie Sommaruga

Ecole Renaudel de Montrouge

la députée Julie Sommaruga déplore l’inaction de la mairie qu’elle avait déjà alertée

Hier 22 enfants et de 2 enseignantes de l’école Renaudel de Montrouge ont été victimes d’une intoxication. L’enquête déterminera l’origine de ce grave incident, et si cette intoxication est en lien avec les travaux dans cette école et en particulier à l’émanation d’un produit anti rouille. Il faut rappeler que depuis la rentrée, les parents d’élèves et les enseignants, fortement mobilisés, avertissent la municipalité et demandent à ce que leurs inquiétudes, en lien avec les travaux, soient entendues.

Alertée par les parents d’élèves, j’avais demandé au Maire de réagir rapidement et d’agir en conséquence. Joaquim Timoteo, conseiller municipal et conseiller départemental, ainsi que les élus de l’opposition, ont eux aussi interpellé la majorité municipale sur les risques encourus.
Aux côtés des parents d’élèves et des enseignants, je m’étais également rendue à nouveau sur place la semaine dernière, avec Joaquim Timoteo, pour constater les problèmes sanitaires et de sécurité inacceptables qui semblent mettre en danger les élèves et les enseignants depuis le début des travaux.

Suite à cette visite, nous avions une nouvelle fois saisi la municipalité de Montrouge pour que des mesures de sécurisation soient prises en urgence afin de garantir la sécurité des élèves et des enseignants. Devant l’inaction de la mairie, j’avais également alerté le Préfet et l’Agence Régionale de Santé de cette situation.

Ce n’est pas la première fois que la municipalité de Montrouge fait la sourde oreille aux difficultés subies par cette école. Depuis plus d’un an, avant même le commencement des travaux de rénovation, l’établissement rencontrait déjà des problèmes de sécurité. Là encore, la municipalité ne répondait pas à mes interpellations, ainsi qu’à celles des parents, et a tardé à réagir.

Il est inconcevable de ne pas prendre au sérieux les inquiétudes des parents et des équipes enseignantes. Il est inacceptable que les conditions de travail des enfants et du personnel éducatif n’aient pas été prises en considération. Il est intolérable que des enfants et des enseignants aient été hospitalisés et victimes d’une intoxication dans une école.

J’apporte tout mon soutien aux enfants, aux parents et à l’ensemble de l’équipe éducative et déplore avec gravité le lourd incident qui s’est produit dans cette école.