Tribune Montrouge Magazine – Les conseils de quartiers six ans après …

Tribune des élus de « La Gauche à Montrouge » – Montrouge Magazine n°122 avril – mai 2017

Les conseils de quartiers six ans après …

En date du 15 décembre 2010, la ville de Montrouge a mis en place des conseils de quartiers, structures qui associent les habitants d’une ville à la gestion municipale.

En séance du conseil municipal le 24 novembre 2016, le groupe « La Gauche à Montrouge » a demandé un bilan des actions de ces conseils de quartier bilan qui, à ce jour, ne nous est toujours pas parvenu.

A cette même séance du conseil municipal le nouveau maire a affirmé vouloir donner un second souffle aux conseils de quartier qui, vous l’avez compris, ne fonctionnaient pas.

Pour cela, la majorité municipale a nommé un second référent (conseiller municipal ou adjoint) pour chacun des six conseils de quartiers de la ville. Mais pour quel résultat ? Visiblement aucun ! Alors que les sujets intéressant les quartiers ne manquent pas, le Maire n’a pas jugé utile de réunir ces conseils.

Conseils de quartiers inexistants, réunions de quartiers annulées, parole de Montrougiens confisquée, voilà le constat. Pourtant, des personnes s’investissent en tant que citoyens ; des associations, totalement autonomes ou aidées, animent notre ville, contribuant activement à la vie sociale et culturelle de la commune.

Elles ont des idées, des initiatives, et proposeraient volontiers des projets. D’ailleurs, la municipalité sait s’appuyer sur ce réseau associatif et ses bénévoles investis. Alors comment se fait-il que depuis 3 ans, les subventions aux associations aient baissé chaque année de 5% ?

Nous demandons donc une réelle démocratie participative, une prise en compte de la parole des associations et des habitants qui agissent au quotidien dans notre ville et contribuent, entre autres, à créer du lien social et construire du vivre ensemble.

Des promesses à tenir !

A la création du campus Evergreen (site du Crédit Agricole), un espace vert d’un hectare a été prévu et sa création annoncée à l’occasion de plusieurs réunions publiques et lors de conseils municipaux.  Celui-ci devait, bien évidemment, être ouvert au public. Alors ce parc qui aurait dû voir le jour depuis l’installation du Crédit Agricole, où est-il ? Les montrougiens attendent avec impatience de pouvoir l’utiliser !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!