Tribune Montrouge Magazine – Pour une gouvernance locale de la prévention de la délinquance à Montrouge, parce que la sécurité est l’affaire de tous

Tribune des élus de « La Gauche à Montrouge » – Montrouge Magazine n°125  novembre – décembre 2017

Depuis des années, malgré les problèmes de sécurité récurrents qui surviennent à Montrouge, comme dans toutes les communes d’Ile-de-France car notre ville n’est pas une cité inviolable protégée de tout, le pouvoir municipal en place n’a jamais jugé utile et refuse toujours, d’installer l’instance clé de concertation et de coordination, qui pourrait améliorer la vie quotidienne des montrougiens en termes de sécurité urbaine.

Cette instance essentielle, le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD), devrait être composée des représentants de l’Etat et de l’ensemble des acteurs locaux, élus, professionnels qu’ils soient policiers, travailleurs sociaux, gardiens d’immeubles mais aussi des représentants des associations d’habitants dans les quartiers. Elle permettrait l’élaboration d’une stratégie globale de sécurité à Montrouge.

Ainsi, le CLSPD présidé par le Maire, serait le lieu privilégié de concertation sur les priorités à mettre en oeuvre, pour construire un plan local d’actions de prévention de la délinquance. Un programme de travail partagé devrait pouvoir y être élaboré dans le cadre d’un pilotage très opérationnel et dans le but de toucher des publics ciblés. Il devrait se décliner autour de trois types d’actions :

  • à l’intention des jeunes exposés à la délinquance
  • pour prévenir les violences faites aux femmes, les violences intrafamiliales et améliorer raide aux victimes
  • pour améliorer la tranquillité publique

Rien de tout cela n’existe à Montrouge, aucune stratégie globale, ni coordination, seules quelques actions de concertation limitées et disséminées qui n’ont pas fait preuve de leur efficacité.