Soutenir le référendum ADP, mode d’emploi

  Empêchons un hold-up financier !  

ADP est en plein développement, premier exploitant mondial d’aéroports, l’entreprise accueillera près de 120 millions de visiteurs à l’horizon 2022 en France, le cours de son action a crû de 160 % en cinq ans, son taux de 7 % de profit lui permet de générer pour l’Etat 185 millions d’euros de dividendes, en constante progression.

  Protégeons un service public stratégique !  

ADP n’est pas une entreprise comme les autres. C’est un service public d’intérêt national, un monopole naturel, une frontière extérieure stratégique, un outil de souveraineté, un acteur économique majeur avec près de 600 000 emplois directs et indirects soit 2,2% de l’emploi en France et 1,4% du PIB, un leader mondial, un outil majeur pour la transition écologique, l’avion étant le transport le plus polluant, un aménageur, exploitant et développeur qui dispose de 6 680 ha de terrains, sans équivalent en Europe.

  Participons à une initiative démocratique inédite !  

À l’initiative des parlementaires socialistes, 248 sénateurs et députés de tous bords ont lancé la procédure de référendum d’initiative partagée pour faire d’ADP un service public national. Malgré les pressions du gouvernement, le Conseil constitutionnel a validé cette initiative historique !

»  C’est maintenant aux citoyens de transformer l’essai ! Nous avons jusqu’au 12 mars 2020 pour recueillir le soutien de 4,7 millions de citoyennes et citoyens afin d’organiser le premier référendum d’initiative partagée de notre histoire !

  Que contient le texte ?  

Les parlementaires signataires de la proposition de loi référendaire considèrent que les enjeux de portée nationale en matière économique, sociale, stratégique, de mobilités, d’aménagement du territoire et de protection des populations et de l’environnement que revêtent les aérodromes de Paris justifient que leur aménagement, leur exploitation et leur développement relèvent d’un service public national au sens du neuvième alinéa du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946.

Article unique
L’aménagement, l’exploitation et le développement des aérodromes de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et de Paris-Le Bourget revêtent les caractères d’un service public national au sens du neuvième alinéa du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946.

  Comment soutenir le texte ?  

Il suffit d’être inscrit sur les listes électorales de sa commune. Avant toute chose, vous allez avoir besoin de votre carte d’électeur, et de votre pièce d’identité ou votre passeport.

A Montrouge, trois possibilités sont proposées pour soutenir le texte :

en ligne, en cliquant ICI sur le site referendum. interieur.gouv.fr ;

– ou via le point d’accès à internet situé au Centre administratif de Montrouge 4 rue Edmond-Champeaud ;

  ou via un formulaire papier à déposer au Centre administratif de Montrouge, 4 rue Edmond-Champeaud.

Pour internet les étapes à suivre et à respecter pour que votre soutien soit accepté par le site https://www.referendum.interieur.gouv.fr/ c’est ICI

Je-veux-signer-pour-un-référendum-sur-ADPv2

  Pour rester informé et s’engager  

Pour rester informé et s’engager vous pouvez vous rendre sur : https://www.referendum-citoyen.net/