Commémoration du 25 août 1944 à Montrouge

Le 25 août 1944, Paris était libéré. Mais nombreux celles et ceux qui sont tombé·e·s ce moment là pour nous rendre la liberté.

Parcours dans Montrouge pour les Dépôts de Gerbes par les associations d’anciens combattants, le conseil municipal, la députée et le conseiller départemental, sur les plaques des fusillé·e·s :

  • A la mémoire des 3 jeunes otages fusillés, Marcel LAURENT, Robert DEGERT, Claude GUY, au Stade Maurice Arnoux,
  • A la mémoire de Jean MONNERON et d’Eugène VAUGEOIS, FFI, fusillés, au 110 Avenue Verdier,
  • A la mémoire du Chef insurrectionnel de Paris Rol TANGUY, au 101-103 Avenue Verdier,
  • A la mémoire du résistant FA, Antonio FERREIRA-BARBOSA, tombé sous les balles de l’ennemi, au 36 Rue Victor Basch,
  • A la mémoire des 4 Patriotes, Jean de RUDDER, Emile STAQUET, Marcel VIDAL et Mariette FICHELET qui imprimèrent le premier journal RESISTANCE, au 47 Place Jules Ferry,
  • A la mémoire de Denise DUSSOUS décédée en déportation en Suède, au 3 Rue de la Solidarité,
  • A la mémoire de Roger TEYSSEDRE, Gilbert LECHEVREL, Vincent di GESSO fusillés, au 157 Rue Barbès,
  • A la mémoire de Camille FOUCART, FFI tombé sous les balles de l’ennemi, au 70 Avenue Aristide Briand,
  • A la mémoire d’Etienne et de Georges MEGE, résistants déportés à BUCHENWALD, au 21 Rue Louis Rolland,
  • A la mémoire des résistants DUBOIS et LAUNET fusillés, au 80 Avenue Henri Ginoux,
  • Monuments aux Morts.