Du bois de Meudon à l’Europe – La forêt de Meudon doit être classée !

Catherine Picard – Tribune Elus socialistes – HDS Mag n°66 – juillet-août 2019

La gauche peut-elle s’unir pour défendre la plus grande cause qui sauvera notre planète et protégera notre environnement ? Face aux enjeux, il faut qu’elle y réussisse en entendant le message que les Français et en particuliers les jeunes ont envoyé lors de l’élection européenne.

Une des mesures phare et ambitieuse du programme des socio-démocrates, deuxième groupe politique au parlement européen, est de créer une banque européenne du climat et de la biodiversité, filiale de la Banque européenne d’investissement, qui prêtera à chaque pays l’équivalent de 2 % de son PIB. Cela correspondrait pour la France à 45 milliards d’euros à taux 0 qui pourrait financer l’isolation des bâtiments publics et privés, le logement, le développement des énergies renouvelables, la protection de la biodiversité, l’innovation des transports propres…

Par ailleurs, si les députés européens décident de sortir les dépenses liées à la transition écologique du calcul des 3 % de déficit public, le financement d’un véritable « Pacte Finance Climat-Biodiversité » sera mis au service de l’intérêt général.

Mais l’action doit aussi être locale. Un projet de stratégie départementale des espaces de nature dans les Hauts-de-Seine a été approuvé par le conseil départemental. L’élaboration de ce document répond aux objectifs de la stratégie nationale pour la biodiversité, et notamment au premier axe « Reconquérir la biodiversité dans les territoires », dans lequel l’État incite les collectivités de plus de 100 000 habitants à se doter d’un plan nature en ville pour développer l’accès des habitants aux espaces naturels.

Dans cette perspective de reconquête de la biodiversité dans le sud de notre département, il n’est pas acceptable que la municipalité de Clamart détruise 3 000 m2 de forêt et déboise 4 000 m2 pour construire une 3e voie de circulation automobile sur 1,2 km.

Il faut que le gouvernement décide le classement de la forêt de Meudon au titre des « forêt de protection » afin de la protéger définitivement et de garantir la pérennité de son état boisé absolument nécessaire dans ce territoire très dense.

Du bois de Meudon à l’Europe, tout doit être fait pour lutter contre le changement climatique et protéger notre planète et par là même notre qualité de vie.