Les allées Jean jaurès – Un projet à plus de 10 millions d’euros anti-écologique et dangereux

Inaugurées le 12 juillet dernier malgré des travaux non finalisés, les Allées Jean Jaurès font l’objet d’un bilan contesté par nombre de Montrougiens.

Comme eux, la Gauche à Montrouge fait le constat que :

– La place Jean Jaurès, autrefois aménagée en rond-point, donne lieu désormais à un mode de circulation confus et accidentogène, du fait de l’absence totale de signalisation au sol, qui génère embouteillages et pollution de l’air. Faudra-t-il dénombrer des blessés ou des morts, pour réaménager ce carrefour devenu dangereux et impraticable ?

– Malgré les quelques arbres plantés ici et là dans le Parc Jean-Loup Metton, notamment trop près des façades du Crédit Agricole, ce qui les empêchera de s’épanouir, aucune ombre ne protège cet espace et ce jardin sans fleur, se trouve donc en plein soleil tout au long de la journée. Ainsi les enfants montrougiens seront exposés en pleine chaleur lors de leurs activités d’amusement dans ce parc.

– La face Nord des Allées qui n’a pas été replantée, forme une grande allée bétonnée, écrasée sous un soleil de plomb.

– Les claustras en verre installés pour segmenter les espaces, qui par la réfractation des rayons solaires, augmenteront la chaleur ambiante et feront griller la végétation.

– Les pistes cyclables peu et mal signalisées favorisent la circulation anarchique des vélos et des trottinettes, mettant en danger les piétons, notamment les personnes âgées.

Pour conclure, à l’heure du réchauffement climatique où tous s’accordent à dire que la seule solution est de planter des arbres, le Maire de Montrouge a élaboré un projet de plus de 10 millions d’euros, anti-écologique et dangereux, où le béton dans un air brûlant et pollué en été, prend plus de place que la végétation.

Et un nouveau projet d’entrée de ville…. Démocratie participative…oui mais… Comme d’habitude nous avons appris au cours d’une délibération annexe, lors du dernier conseil municipal, qu’un nouveau projet est en préparation : « La ville souhaite requalifier l’entrée nord, délimitée par le boulevard Romain Rolland, l’avenue Henri Ginoux à l’Ouest, la RD 920 à l’Est et l’avenue Gabriel Péri au Sud » conseil municipal du 27 juin 2019.

Certes, les habitants du quartier ont été informés en amont mais ce projet fera ensuite l’objet d’un appel d’offres et sera choisi par les membres  d’une commission ad hoc et les personnes qualifiées.

Encore une fois, alors que le maire se targue de démocratie participative, les Montrougiens  ne seront pas associés au suivi du projet. Il devrait pourtant se faire en consultation avec l’ensemble des habitants des quartiers concernés. Mieux vaut l’action que les belles paroles !

Bonne rentrée à toutes et tous !

Tribune La gauche à Montrouge – Montrouge magazine n° 135

Retrouvez les tribunes des élus de la Gauche à Montrouge en suivant ce lien https://www.psmontrouge.net/vie-municipale/tribunes