(Dé)missions locales : l’abandon de la jeunesse…

Depuis 1982, les missions locales assurent une mission de service public et agissent pour que les jeunes trouvent des solutions d’emplois, de formations, de santé ou de logements. Il y a 6 ans, Montrouge perdait sa mission locale dans une fusion soutenue par le Maire de Montrouge.

Aujourd’hui c’est au tour de la présidente de Région, Valérie Pécresse, de mettre fin au financement pérenne de ces structures en imposant la mise en concurrence avec le privé et en conditionnant les budgets à la réponse à des appels à projet annuels !

Avec cette décision, les missions locales, et les jeunes accueillis, se trouvent en grand danger. Nous sommes très inquiets pour les jeunes montrougiens qui ont besoin d’un accompagnement renforcé pour entrer dans la vie active.

À Montrouge, l’hypocrisie doit cesser : on ne peut faire semblant de s’intéresser à la jeunesse en installant un comité consultatif de jeunes et en même temps accepter de détricoter les filets de sécurité qui les protègent. Face à cette annonce catastrophique, la Ville de Montrouge doit réagir !

Joaquim Timoteo, Flora Claquin, vos élu.e.s socialistes du groupe MONTROUGE en commun

Montrouge Magazine n° 171 Février 2024

Retrouvez les tribunes de vos élus  en suivant ce lien https://www.psmontrouge.net/vie-municipale/tribunes

Partagez !