La culture, parent pauvre de l’action municipale

[responsivevoice voice=”French Female” rate=”1.1″ buttontext=”Ecoutez l’article…”]

C’est la saison des bilans de mi-mandat.

La communication du Maire en la matière est caricaturale. Les adjointes et adjoints sont sommés de dire ce qu’ils et elles ont fait (souvent pas grand-chose…). Certains manquent pourtant à l’appel.

C’est le cas notamment de la culture ! Est-ce à dire que tout va bien sur ce sujet à Montrouge ? Il suffit de rencontrer les artistes montrougiens pour constater que depuis des années, l’action culturelle est le parent pauvre de la politique de la ville. Et la programmation au Beffroi ou le salon d’art contemporain ne peuvent masquer un accompagnement et des subventions de la mairie trop faibles.

Une politique culturelle n’est pas une politique de l’événementiel comme trop souvent à Montrouge. Elle doit au contraire promouvoir les valeurs d’ouverture, de solidarité et de promotion de la diversité culturelle et savoir tisser des passerelles avec d’autres secteurs de l’action publique (l’action sociale, l’éducation, l’environnement…). A Montrouge, on en est loin.

Joaquim Timoteo, Flora Claquin, vos élu.e.s socialistes du groupe MONTROUGE en commun

[/responsivevoice]

Montrouge Magazine n° 168 Novembre 2023

Retrouvez les tribunes de vos élus  en suivant ce lien https://www.psmontrouge.net/vie-municipale/tribunes

[responsivevoice voice=”French Female” rate=”1.1″ buttontext=”Ecoutez la suite…”]

Les propositions du Parti socialiste de Montrouge

– Une Maison des Arts dans le Quartier des Écrivains, permettant l’exposition d’œuvres du fonds municipal ou réalisées par des artistes montrougien·ne·s.
– La valorisation des initiatives locales dans la programmation culturelle des équipements de la ville.
– La relance du « Prix Coluche » pour soutenir et faire connaître de jeunes humoristes.
– La création de « l’Université Populaire de Montrouge » en relation avec les établissements d’enseignement supérieur de Montrouge et les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire pour découvrir et s’instruire gratuitement.
– Des ateliers favorisant les coopérations entre les écoles, les institutions culturelles (Beffroi, Médiathèque, Maison des arts, Conservatoire) et les artistes (peintres, sculpteurs, musiciens,…) montrougien·ne·s.

[/responsivevoice]
Partagez !